Consultez les Articles du blog

Intrapreneuriat social

13 janvier 2012

Depuis quelques années, les entreprises s’intéressent à l’intrapreneuriat. Quel est la définition de ce nouveau concept?  Une définition possible de V. Bouchard : « L’adoption d’attitudes et de comportements entrepreneuriaux au sein d’organisations existantes ». Aujourd’hui les entreprises sont de plus en plus nombreuses à pousser leurs salariés à créer une nouvelle organisation en interne, synonyme d’innovation et de changement mais aussi d’émulation et d’esprit d’équipe. Qu’en est-il plus exactement de l’ « intrapreneuriat social »? Peut-il répondre aux besoins d’innovation sociale des entreprises qui s’efforcent de faire face aux enjeux sociétaux?

Alter Mardis : Parlons solutions nous propose de rencontrer des « intrapreneurs sociaux » chevronnés qui nous feront part de leur expérience, avec l’éclairage de Leila Hoballah, co-fondatrice de CommonsSense et de l’association NOISE (Nouvel Observatoire de l’Innovation Sociale et Environnementale) : Emmanuel de Lutzel, initiateur et aujourd’hui responsable de l’activité Microfinance de BNP Paribas, Bruno Chatelier, fondateur et directeur exécutif de DDB Share, fonds de dotation de l’agence DDB destiné à promouvoir l’entrepreneuriat social en France. La table-ronde sera animée par Olivier Maurel, Social Innovation  Manager chez danone.communities.

A noter : Mardi 17 janvier, 19h-20h30. Comptoir général, 80 quai de Jemmapes, 75010 Paris.

L’entrepreneur, « un optimiste indécrottable »? Récit de création : Smartbox.

8 novembre 2011

Pierre-Edouard Stérin a créé en 2002 Smartbox, numéro un du coffret cadeau. Un modèle économique qui assure une rentabilité nette de 5 à 10%. L’entrepreneur a du investir dans le suivi des partenaires et la satisfaction des clients. Sa stratégie s’est développée vers l’intermédiation Loisirs selon 3 axes : multiplication des canaux de vente de coffrets, la déclinaison des marques et l’international. Le contrôle Qualité est devenu essentiel pour faire face au déferlement des concurrents.

Un entrepreneur qui a pu aller au bout de ses rêves…

pour en savoir plus : http://goo.gl/j22a8

La création d’entreprise dans les quartiers

28 octobre 2011

A l’occasion de la remise des prix CréaRîF 2011, ce 27 octobre à la CCIP, six créateurs issus des Quartiers Politique de la Ville ont pu témoigner de leur création d’entreprise.

Comment leur est venue leur idée?
De leur expérience professionnelle précédente pour la plupart : « Mon ex-métier s’est imposé à moi comme une évidence ».

Leurs motivations essentielles?
– « Pour être libre, gagner de l’argent, vivre une vraie mobilité sociale. Je veux pouvoir introduire la mixité sociale dans les centre-ville : habiter au centre de Versailles et permettre à mes enfants de faire leurs études dans les grandes écoles »
–  » Pour transmettre mes compétences »
–  » Pour réussir ma vie mais sans quitter le quartiers. Pour permettre une exemplarité accessible : Zidane ne peut être reproduit! »
– « C’est la seule façon pour les jeunes des quartiers de se réaliser. Ils ne veulent en général pas de hiérarchie »

Les conditions de réussite?
– « Croire en ses projets, ne pas laisser de place au doute, ni les siens, ni ceux des autres »
– « Compter sur le soutien familial : Le vie est faite de rencontres. Il y a des gens qui m’ont aidé : structures d’accompagnement, politiques qui ont fini par m’écouter, amis,… »
– « Gagner tous les concours à la création d’entreprise pour avoir un capital de départ »
– « Dépasser ses peurs, même si elles sont grandes
– « Travailler »
– « Mes conseils : Rêve, Ambition, Travail, Partager » (RATP)
– « Ne jamais cesser de croire en ce qu’on veut créer »

Les créateurs :
Aziz SENNI : ATA Taxis collectifs. « Plus rapides qu’un bus, moins chers qu’un taxi ».
Sally BENNACER : Art&Blind
Rachid BECHTOLA, 123 Intérim
Leïla OUADAH, DAMES
Mohamed HADDOU, IFEO Consulting
Ahmed BOUZAID, Muses d Territoires

Le World Entrepreneurship Forum à Singapour

20 octobre 2011

« L’Entrepreneuriat, un moteur pour l’innovation et la technologie » est le thème du forum mondial qui se tiendra à Singapour du 2 au 5 novembre.

130 membres de 60 pays seront présents : entrepreneurs, entrepreneurs sociaux, experts et hommes politiques.

Pour découvrir le programme et vivre en direct les 3 grands temps forts du forum : wwww.world-entrepreneurship-forum.com:

De grands intervenants internationaux débattront sur les 4 thèmes : Entrepreneuriat et Education, Développer l’entrepreneuriat à la base de la pyramide, Créer des entreprises innovantes et de croissance, Façonner des villes entrepreneuriales.

L’entrepreneur prend le micro

16 octobre 2011

Le 19 octobre, de 8h30 à 20h, journée de #siliconradio autour de la figure de l’entrepreneur en France. Une trentaine d’intervenants vont tenter de définir « l’entrepreneur » :
– l’entrepreneur social : modèle à suivre?
– Comment les nouvelles technologies changent la donne et autonomisent les porteurs de projets?
– Demain, tous entrepreneurs?
– Les digital natives bousculent-ils les règles du jeu?
– Être entrepreneur, cela s’apprend-il?

Nous sommes invités dans ce studio radio éphémère pour écouter, participer ou débattre en direct.
Les émissions seront diffusées en live sur www.siliconradio.fr.

Inscriptions : http://lacantine.org/events/silicon-radio-l-entrepreneur-prend-le-micro

2001 -2011 : 10 années de web entrepreneuriat

13 septembre 2011

Le 21 novembre 2011 à 20h, quelques entrepreneurs du web français répondront à ces questions :

– Peut-on être fiers de l’entrepreneuriat web français ?
– Quelles sont les spécificités de l’entrepreneur sur Internet par rapport à l’entrepreneur hors Internet ?
– Les entreprises web en 2011 : nouvelle bulle après 2000 ou vraie tendance de fond ?
– Peut-on parler d’un meilleur accompagnement aujourd’hui qu’il y a 10 ans?

Ils porteront aussi leur intérêt sur le e-entrepreneur en 2021 :
– Y aura-t-il plus de place pour les e-entrepreneurs demain ?
– l’impact de l’internet mobile change-t-il la donne ?
– Quelles sont les « nouvelles frontières » pour l’entrepreneur du web ? la technologie ? le client ? les pays ? le service ?

Ils feront le leur du questionnaire de Proust du e-entrepreneur :
Le principal trait de caractère du e-entrepreneur
– La qualité que je préfère chez e-entrepreneur
– Le principal défaut du e-entrepreneur
– Les héros préférés dans la vie réelle et/ou dans la fiction
– Les héroïnes favorites dans la vie réelle et/ou dans la fiction
– l’opposé du e-entrepreneur
– La réforme que j’estime le plus
– la e-devise

La conférence sera suivi d’un cocktail au Champagne pour le traditionnel Networking

Les intervenants :
Olivier Fecherolles, DGA de Viadeo
André Pitié, DG de Trombi.com
Alain de Mendoca, DG de Promovacances

– Autres intervenants en cours de confirmation

Le Lieu :
9 rue d’Athènes Paris 9ème

L’Organisateur :
Club e-business de Reims Management School

Contact
Jean-Michel Huet

Inscription
sur le le site web du G9+ : http://www.g9plus.com/

10 ans d’innovation à la française

13 septembre 2011

Le G9+ organise régulièrement des réunions (conférences-débats, dîners-débats, tables rondes, rencontre annuelle) sur tous les thèmes d’actualité des technologies de l’information. Ses initiatives sont ouvertes à tous (contribution aux frais d’organisation).
Le 17 octobre 2011 à 19h, des ingénieurs vont se présenter à nous : ils ont innové, pris des risques, poussé des idées et réalisé des projets impensables a priori.

Intervenants :
Yannick Simon : Arts & Métiers, DGA de RueDuCommerce.com
Jean-Paul Smets : ULM / Corps des Mines, CEO et Fondateur Nexedi
Alain Lacour : Sup’Aero, CEO et Fondateur Lyra Network

Lieu :
FIEEC
11 rue Amiral Hamelin
Paris 16ème
Métro Boissière (ligne 6)ou Métro Iéna (ligne 9)

Organisateurs :
Arts et Métiers informatique et télécoms
Sciences Po

Plus d’info : http://www.g9plus.com/

Contact :
Valentine Ferréol : 01 40 69 27 00

Inscriptions :
Tarif pour les Ingénieurs Arts et Métiers et autres écoles du G9+ : 10€.
Tarif public : 20€.
Gratuité pour les élèves et enseignants.

Pour s’inscrire en ligne
Inscription par émail si problème avec inscription en ligne

Bonnes pratiques des professionnels de l’accompagnement des entrepreneurs

31 mai 2011

Advancia publie la restitution des bonnes pratiques présentées lors des rencontres des professionnels de l’accompagnement des entrepreneurs, notamment celles de TALLIC relatives à l’émergence d’idées. Lire les bonnes pratiques ainsi que les ouvrages conseillés par les accompagnateurs : http://goo.gl/BBGpl

TALLIC vous forme à l’émergence de projets les 21 et 22 septembre 2011. Info et inscriptions : http://goo.gl/raEXy

CréaRÎF Quartiers 2011

24 mai 2011

TALLIC est partenaire de CréaRîF Quartiers depuis sa création. En 2011, ce dispositif qui vise à favoriser l’émergence de création d’entreprises dans les Quartiers Politique de la Ville, est porté par la CCIP. Le dossier de candidature est téléchargeable sur : http://www.entreprises.ccip.fr/web/creation/crearif-quartiers-2011
TALLIC peut répondre à vos questions sur ce dispositif.

« Social business is about creativity »

2 mai 2011

Lors de sa conférence autour de 2100 personnes au Carrousel du Louvre, ce 28 avril, Professor Yunus nous a encouragés à être créatifs. Il y a beaucoup d’obstacles à franchir pour créer un yaourt riche en vitamines et en céréales pour nourrir les habitants du Bangladesh, explique-t-il, mais grâce à une créativité sans cesse renouvelée, on finit par trouver une solution qui soit toujours meilleure. Il faut inventer pour impacter puis mesurer pour répliquer car le social business est du business. « Le but n’est pas l’argent dans ces programmes sociaux mais l’impact sur la santé des enfants ». « Le social business est un rêve », rappelle-t-il : « Cela nous concerne tous de faire le monde que nous voulons ». Plusieurs projets de développement en lien avec Danone Communities ont été présentés pour éradiquer la faim dans le monde. Pour écouter son intervention : en mettant le curseur à 1h50, http://www.danonecommunities.com/GCM2011live . Je vous conseille également son nouveau livre sorti le 28 avril : « Pour une économie plus humaine » aux éditions JC. Lattès.